Le stress, on vous dit tout !
Le stress, on vous dit tout !
Le stress est une maladie qui touche beaucoup de personnes de n’importe quelle tranche d’âge. C’est devenu la maladie du siècle affectant les enfants, les adolescents et surtout les adultes.

Comprendre le stress

Par définition, le stress est une maladie à la fois physique et psychologique. Elle touche principalement les nerfs lorsque la personne est face à une situation difficile redoutée. Pour être plus précis, le stress est une maladie plus émotionnelle engendrant des effets sur le corps et la santé psychique. Lorsqu’une personne est face à une situation difficile, elle ressent un sentiment d’incapacité à y faire face. C’est ce que l’on appelle « stress ».

Les différents types de stress

Il existe deux types de stress dont le bon stress et le stress chronique. Quand un individu est face à un stress de courte durée de temps à autre, c’est ce qu’on appelle « bon stress ». Quand on est face à une situation délicate, le corps sécrète des hormones qui aident à les surmonter. Une fois la situation surmontée, c’est ce que l’on appelle stress adaptatif ou encore bon stress. Pour ce qui est du stress chronique, il s’agit d’un état de stress permanent qui affaiblit au fil du temps. Pendant l’état de stress, le corps passe par différentes phases dont :
  •       La phase d’alarme
  •       La phase de résistance
  •       La phase d’épuisement
La phase d’épuisement est la phase la plus complexe parce que la victime ne réagit pas de la bonne manière face au stress et va s’enfermer dans un processus d’anxiété permanente ou chronique. Dans d’autres cas, l’individu va également s’enfermer dans un processus de rumination mentale. Ce qui signifie que le corps va sécréter en permanence l’hormone du stress. Ce dernier va ensuite provoquer d’autres maladies comme :
  •       Des troubles du sommeil
  •       La perte / prise de poids
  •       La dépression
  •       La perte / augmentation d’appétit

Comprendre le mécanisme du stress

Le stress se déclenche à la suite d'un stimulus du cerveau. Lorsque la personne fait face à une situation délicate, les neurotransmetteurs transmettent le message du stress dans plusieurs zones du cerveau. Avant cette transmission, il y a une évaluation de la situation que le cerveau effectue. Une fois que cela est fait, la personne va ensuite répondre soit à la fuite, soit à la défense. Ensuite, la partie du cerveau appelée sympathique signifiant un état d'alerte libère immédiatement l’hormone du stress responsable des différents symptômes physiques qui est la seconde étape du stress.

Comprendre la perception du stress par le cerveau

Comme évoqué précédemment, le stress se déclenche à la suite d'un stimulus du cerveau. Pour être plus explicite, ce dernier touche plusieurs régions du cerveau et par la même occasion les émotions de la personne. Puis, le stimulus arrive à l’amygdale, à l’hippocampe qui est la partie du cerveau en charge de la mémoire. Et pour finir, il touche le cortex préfrontal qui est la partie qui se charge des prises de décision maintenant les émotions.

Connaître les facteurs de risque du stress

Il est important de savoir que le stress est issu de multiples facteurs. A savoir :
  •       Les facteurs qui proviennent de l’hérédité
  •       Les facteurs de l’environnement
  •       Les facteurs de troubles anxieux
     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.